Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Magissoin

Description

MAGISSOIN est une association qui a pour objectif de développer l’utilisation de l’apprentissage de tours de magie simples comme média de rééducation sur les plans moteur et cognitif ainsi que sur le plan psychosocial. L’objectif est également d’utiliser la magie dans ce cadre comme média de prévention.
Pourquoi utiliser la magie :
- Rééducation motrice : la magie est efficace pour augmenter la capacité du patient à manipuler des objets (dextérité, préhension et libération, motricité fine) ainsi que la motricité globale.
- Remédiation cognitive : Effectuer des tours de magie constitue un support de travail sur le plan cognitif (mémoire, perception, attention) pour les personnes ayant une lésion cérébrale ou un trouble envahissant du développement.
- Psychologie et psychiatrie : La pratique de la magie peut permettre d'améliorer la tolérance à la frustration, le suivi de tâche, la concentration, la coopération en groupe, le contrôle des impulsions, la communication

Actions menées

Dans la vie quotidienne quelle que soit l’action que nous envisageons, le moteur qui régit le mouvement et le cognitif qui régit la planification et l’intention sont étroitement imbriqués. Or dans le processus de rééducation que ce soit pour des personnes souffrant de handicap, des victimes d’accidents ou encore des personnes âgées, ces deux éléments sont abordés de manière séparée. La pratique de la prestidigitation nécessite un recours simultané au moteur et au cognitif.
 Un seul outil qui intègre cognitif et moteur
Par ailleurs, le processus de rééducation sur le plan moteur nécessite de nombreuses répétitions qui peuvent être fastidieuses avec des exercices parfois peu motivants pour le patient. Il peut être difficile pour le patient dans le cas de certains exercices d’intégrer l’objectif final de sa rééducation afin de maintenir sa motivation. La finalité de l’apprentissage de tour de magie est de pouvoir reproduire le tour à un public. Cela va même plus loin puisque l’étonnement du public va être une récompense en elle même
 Un outil avec des enjeux motivants pour chacun des exercices
Les personnes qui souffrent de handicap moteur et/ou cognitif souffrent de plus régulièrement sur le plan de l’estime de soi. Or la pratique de la magie permet d’étonner le public, de faire ce que d’autres ne peuvent faire.
 Renforcement de l’estime de soi
Pour finir les personnes handicapées prisent en charge en IEM ou encore en CRF sont souvent éloignées de la pratique d’une activité artistique. La prestidigitation est une activité artistique qui implique créativité, communication, interaction sociale, jeux d’acteur en plus de la dimension purement technique de la réalisation d’un tour.
 Pratique d’une activité artistique
En résumé, l’utilisation de la magie en santé ou Magicothérapie, réponds à toutes ces dimensions : En effet, la réalisation d’un tour de magie implique à la fois la dimension motrice et cognitive. L’apprentissage de la magie est également motivante pour les patients parce qu’elle leur permet d’apprendre ldes secrets des magiciens est une première motivationce qui constitue un point d’entrée idéal , remplacée par la suite par l’étonnement suscité auprès de l’entourage face à la réalisation des tours, mais par la suite s’entrainer pour pouvoir étonner son entourage par la réalisation de tours est également une bonne source de motivation avec un objectif ludique et concret.
La pratique de la magie en rééducation ne vient pas en remplacement de la rééducation classique mais s’avère un complément idéal pour le patient en mélangeant utile et agréable avec des objectifs concret et ludique et un travail mêlant cognitif et moteur.

Par ailleurs, les artistes prestidigitateurs exercent un métier du spectacle vivant avec bien souvent un statut d’intermittent du spectacle. Salarier des prestidigitateurs pour leur intervention auprès des patients est également une solution pour lutter contre cette précarité. En pérénisant l’activité de Magissoin, l’emploi d’artistes prestidigitateurs, permettra aux artistes d’accéder à un emploi ou un complément de revenu. A un niveau plus globale, c’est le régime d’indemnisation qui est également bénéficiaire. Cette professionnalisation des intervenants sert un autre objectif qui est d’assurer une meilleure qualité de suivi auprès des patients.

110 Rue Olivier de Serres, 75015 Paris, France